Les Maldives

Un paysage aussi sublime qu’il est fragile

Les Maldives… Longtemps resté un rêve inaccessible, ce voyage paradisiaque au milieu de nulle part s’est finalement concrétisé l’hiver dernier. Pays d’Asie du Sud-Ouest, Les Maldives se constituent de 1199 îles coralliennes (regroupées en 26 atolls) plus somptueuses les unes que les autres et dont seulement 202 sont habitées. Malé, la capitale qui accueille plus de 70 000 personnes, est aujourd’hui surpeuplée : une île artificielle actuellement en construction doit la désengorger.

Ces myriades d’îles, au doux parfum de paradis, offrent une symphonie de couleurs mirifiques : blancheur éblouissante du sable fin, subtils dégradés verts de la luxuriante végétation tropicale, sublimes turquoises aux reflets émeraudes des lagons, sans oublier le bleu encre de la mer qui entoure les îles rappelant les proches profondeurs abyssales…

Le dépaysement est total. Authentique Eden de sable nacré… Protégés par les barrières de corail, les îles des Maldives sont de véritables lieux de prédilection pour les amoureux de la mer et surtout de la plongée. Les lagons permettent une visibilité parfaite pour observer l’incroyable faune qui évolue en un ballet multi-coloré incessant à quelques mètres de la plage. Le corail non seulement protège les splendides espèces mais permet d’obtenir les lagons paradisiaques qui nous font tant rêver.

Notre hébergement

Le concept des Maldives : une île, un hôtel. Nous avons choisi de loger au Coco Palm Dhuni Kolhu Resort & Spa, un des hôtels les plus haut de gamme des Maldives, dans une villa sur pilotis. Situé au sud-ouest de l’atoll de Baa, nous nous y sommes rendus en hydravion depuis Malé (120 kms) : nous vous conseillons cette expérience, la vue aérienne des atolls est magique.

L’hôtel comprend 58 beach villas toutes protégées par la végétation et à quelques mètres de la plage ainsi que 25 villas de luxe dont 13 sur pilotis.

De type maldivien, décorée sobrement mais avec goût de bois précieux et de cotonnades, notre villa était chic, spacieuse (87 m2) et climatisée. Elle disposait notamment d’un joli lit à baldaquin, d’un petit bassin privé sur la terrasse (plus pour le prestige que vraiment utile) et surtout d’une vue imprenable sur les eaux transparentes du lagon avec un accès direct dans cette mer turquoise.

La restauration

Le Dhoni Kolhu dispose de deux restaurants. Le plus grand, ouvert sur l’extérieur, possède un authentique toit de chaume. Original, il réunit la simplicité avec le raffinement, en proposant dans ce grand volume étonnant, un buffet bien présenté, varié et relativement goûteux. Sushis, crudités, épices, pâtisseries, viandes et poissons grillés sont proposés à volonté et séduisent le palet. La cuisine y est internationale, en revanche tous les jours se ressemblent et les plats ne changent guère, on a la furieuse impression de manger tous les jours la même chose…

Un autre restaurant où les tables sont à même la plage, propose des spécialités locales et thaïlandaises dont la carte très alléchante offre une cuisine plus recherchée, savoureuse et relevée. C’est un vrai bonheur de diner les pieds dans le sable… Un grill fonctionne également sur la plage. Cependant, un supplément sera demandé pour un dîner au grill ou au restaurant de spécialités contrairement au restaurant principal qui est dédié à la demi-pension ou la pension complète.

L’hôtel est très spacieux, élégant avec sa construction tout en bois et intégralement ouvert sur l’extérieur. Il reste cependant moins luxueux que ce que le site internet en dévoile.

Ce que nous avons adoré

– Le paysage sublime et ses couleurs incroyables qui ne lassent pas les yeux malgré la taille minuscule de l’île

– Le dépaysement total qui fait complètement oublier la vie parisienne et ses soucis

– Mon baptême de plongée sous-marine (-10m) en apesanteur parmi les espèces les plus belles qui existent et le magnifique récif corallien : extraordinaire sensation de bien-être.

– L’extrême gentillesse des maldiviens.

– Marcher pieds nus pendant une semaine sans jamais mettre une paire de chaussures.

– Faire du snorkeling et observer les poissons à seulement quelques mètres de la plage.

– Se baigner dans une eau transparente parmi des poissons de toutes les couleurs.

– Écouter un trio de musiciens maldiviens jouer et entonner à plusieurs voix des chants typiques ou des reprises plus connues pendant le diner.

– Se détendre complètement, se faire masser et profiter de ce coin de paradis.

– Notre escapade fortuite au plein cœur de ‘l’operating center’… au centre de l’île, masqué par la végétation, l’envers du décor, ce que l’on ne voit pas : les cuisines, les poubelles, les générateurs, l’hébergement sommaire des employés… beaucoup moins glamour que le décor ‘carte postale’ dans lequel se prélassent les touristes pourtant situé à quelques mètres. Expérience enrichissante !

Ce que nous avons beaucoup moins aimé

– Le fait de payer systématiquement chaque activité (visiter un village local, petite croisière pour admirer le coucher du soleil, BBQ sur la plage, boissons, tennis…), ce qui donne l’impression d’être pris pour un portefeuille ambulant. Quand on voit le prix par personne de la semaine, un persistant goût d’amertume envahit les papilles.

– Notre excursion romantique pour aller admirer le coucher du soleil : on se moque ouvertement du client ! Le coucher de soleil n’a pas pu être visible car les nuages étaient trop nombreux, mais nous sommes partis quand même : un fiasco total, pas de remboursement. Un scandale.

Étant donné le prix très élevé de la semaine, nous nous attendions à un service un peu plus à la hauteur… Malheureusement, un sentiment d’insatisfaction et de déception ne nous a pas quitté du séjour. Ce voyage reste malgré tout un magnifique séjour que nous avons l’impression d’avoir rêvé tellement le paysage est idyllique et loin de celui qui représente la toile de fond de notre quotidien.

Nous sommes partis en décembre (via Kuoni), juste avant Noël et au début de la saison sèche : préférez janvier et février qui vous assureront un temps très ensoleillé.

http://www.kuoni.fr/

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 17 juillet 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :