Rock en Seine – 28 Août 2008

Une tête d’affiche à la hauteur

Le 6° festival de Rock en Seine, qui a démarré le 20 Août avec Rage Against The Machine en tête d’affiche, a rouvert ses portes jeudi dernier pour deux journées consécutives de concerts et pour le plus grand bonheur des fans de musique rock. La première journée au Domaine de Saint-Cloud se révèle être relativement moyenne, admirablement sauvée par le retour du célèbre groupe américain, R.E.M..

Nous avons ainsi successivement assisté aux concerts suivants :

The Dø

Dan Levy et Olivia B. Merilahti sont à l’origine tous les deux compositeurs de musiques de film. De cette rencontre franco-finlandaise qui a eu lieu en 2006 naitra The Dø. Leur premier album, ‘The Mouthful‘, subtil  mélange de rock et de folk, sort en 2007 et devient disque d’or en quelques semaines seulement. Ils avaient donc tout pour faire chavirer leur public et pourtant leur prestation est rapidement devenue un peu lassante, faiblarde, manquant d’originalité et de dynamisme. La voix si particulière et pourtant planante d’Olivia est restée monotone.

Dirty Pretty Things

Carl Barat et Pete Doherty étaient les co-leader du célèbre groupe The Libertines qui a connu une  ascendance fulgurante et une reconnaissance unanime de la critique rock. Après l’éclatement du groupe, pendant que Pete Doherty forme les Babyshambles, Carl Barat crée les Dirty Pretty Things en 2005. Leurs deux albums, Waterloo To Anywhere et Romance At Short Notice, ont de fortes intonations des Libertines. Sur la scène du Parc de Saint-Cloud, malgré leurs nombreux atouts et une voix purement rock, ils ont malheureusement joué des compositions brouillons et rencontré de sérieux problèmes de justesse : impardonnable à ce niveau.

Kaiser Chiefs

Les Kaiser Chiefs ont à leur palmarès trois Brit Awards (meilleur groupe, meilleur groupe rock et meilleur concert en 2006) et deux albums salués par la critique britannique : c’est donc naturellement qu’ils ont enflammé le festival. Leurs compositions passent par une vraie écriture rock sur lesquelles le chanteur, Ricky Wilson, pose une voix sublime : très en forme, leur concert était plutôt réussi, et leurs tubes, Everyday I Love You Less and Less, I Predict a Riot et Ruby font toujours autant d’effet.

R.E.M.

Formé en 1980 par son leader Michael Stipe, R.E.M. n’a eu de cesse de gravir les marches du rock international. Leur dernier album, Accelerate, est à la grande surprise, beaucoup plus rock que les précédents avec un son plus brut qui rappelle leurs débuts : il signe le retour à une musique rock intuitive et directe. Très attendus, ils ont offert à un public impatient un concert d’une grande qualité, parfaitement maîtrisé, carré et ultra professionnel. L’élégant Michael Stipe n’a rien perdu de sa voix magnifique malgré les années, et avec beaucoup d’assurance et de générosité, il a mis son public à ses pieds. R.E.M. a affolé Rock en Seine avec classe, du pur bonheur !

http://www.amouthful.fr/

http://www.myspace.com/thedoband

http://www.dirtyprettythingsband.com/

http://www.myspace.com/dirtyprettythingsofficial

http://www.kaiserchiefs.co.uk/

http://www.myspace.com/kaiserchiefs

http://remhq.com/index.php

http://www.myspace.com/rem

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 1 septembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :