J’Aime Pas Beaucoup Ce Que Vous Êtes

Une pièce pour rire sur la diversité et la discrimination

J’Aime Pas Beaucoup Ce Que Vous Êtes‘ est une pièce de théâtre juste et drôle qui dénonce le mépris des autres motivé par la différence, autrement dit la discrimination.

Greg Lager, comédien soliste, interprète ici un metteur en scène qui a convié au théâtre les hommes et femmes retenus pour interpréter sa pièce. Afin de leur présenter les textes du spectacle, il se met tour à tour dans la peau de chacun de ses 22 personnages.

S’ensuit alors une heure de délires pédagogiques. Cinq sketches décalés s’enchaînent avec habilité et finesse : Greg Lager passe en revue les différentes façons de discriminer, met en lumière la différence entre préjugés et stéréotypes, aborde les quotas, la charte de la diversité, le testing ou encore les comportements à tenir face à ces discriminations.

Grâce au chef d’entreprise séduit par la discrimination positive, ou presque, la maîtresse ultra-catholique et conservatrice ou encore l’agent immobilier raciste, le spectateur se confronte aux problèmes très actuels et politiques de la discrimination mais surtout de la tolérance et de la différence. Le spectacle très engagé est savoureux, le texte est remarquablement écrit, affûté et percutant incluant de multiples références très actuelles.

Cette comédie prend pendant une heure des allures de one man show. Greg Lager interprète à merveille ces personnages caricaturés, pour faire rire le public. Nous avons passé un excellent moment, le spectacle reste court tout en étant dynamique : on ne s’ennuie pas une seconde, le texte fuse et les situations comiques régalent.

Une pièce de Jean-Pierre Gauthier, Greg Lager et Stéphanie Savel.

Du 11 au 28 septembre : jeudi, vendredi, samedi et dimanche à 20h.

Du 6 au 22 octobre : lundi, mardi et mercredi à 20h. Réservation au 01 42 23 88 83

Filez ensuite faire plaisir à vos papilles en dinant Chez Ginette, une délicieuse guinguette ouverte depuis 1923 sur la butte Montmartre, en face du square Caulincourt. Le nouveau propriétaire a restauré à l’identique l’établissement, où des peintures au plafond racontent la vie de la fondatrice. Il y règne une tiédeur méridionale entre les chaises en bois et les plantes exotiques.

Le Funambule de Montmartre, 53 rue des Saules, 75018 Paris.

http://www.billetreduc.com/23776/evt.htm

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 15 septembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :