Entre Les Murs

Un cas d’école difficile

Le nouveau film du cinéaste Laurent Cantat, Entre les murs, a été consacré par le 7ème art qui lui a décerné la récompense suprême, la palme d’or à Cannes en mai dernier. Adapté du roman de François Bégaudau, le film raconte un an de la vie d’un professeur enseignant le français à une classe difficile de 4ème, dans un lycée parisien.

La classe en question ressemble à un melting pot d’origines et de couleurs avec laquelle le spectateur passe plus de deux heures. Nous avons eu cette désagréable impression d’être enfermés avec ces adolescents insolents, sensibles, violents et défiant sans arrêt l’autorité, et de suffoquer dans cette ambiance où la tension est palpable à chaque instant. C’est bien simple, on ne sort quasiment jamais de la classe si ce n’est pour aller dans la salle des professeurs. Ce sentiment d’enfermement est dû aux effets de caméra de Laurent Cantet qui a délibérément choisi de cadrer tous les plans au plus serré : la sensation d’étouffer, d’être coincé avec ces élèves rend mal à l’aise, comme si aucun espoir de réussite ou de sortie heureuse n’était possible pour eux.

Sympathique, François, le professeur de français, parvient à se mettre à la portée de ses élèves, en parlant comme eux et en rivalisant de jouxtes verbales dans un français moderne. Il jongle ainsi avec des situations délicates et des dérapages latents tout en essayant de leur apprendre quelque chose et de donner un sens à son cours. Très réaliste, entre fiction et documentaire, le film ne laisse pas indifférent et met en avant la complexité d’enseigner à des adolescents difficiles où chaque phrase est matière à digression, chaque mot une bombe à retardement.

Même si, indéniablement, le sujet du film est intéressant et justement rendu à l’écran, nous n’avons pas aimé la façon dont il a été tourné, cette impression d’emmener le spectateur à l’intérieur de ces « murs », dans cet univers pénible que vivent les profs au quotidien. Entre les murs reste malheureusement trop long, beaucoup de scènes auraient pu être écourtées ou supprimées, il manque de rebondissements et de rythme.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=58151.html

http://www.entrelesmurs-lefilm.fr/site/index.php/

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 13 octobre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :