Sandra NKaké à la Maroquinerie

Une diva soul est née

Sandra NKaké - Mansaadi

La scène soul française peut s’enorgueillir d’accueillir une nouvelle recrue, Sandra NKaké. Cette franco-camerounaise, à la fois chanteuse, musicienne et comédienne, est dotée d’une personnalité généreuse, sensuelle et surtout d’une voix puissante à la tessiture hors norme. Elle arrive sur le devant de la scène avec Mansaadi, son premier album solo, qu’elle est venue présenter à La Maroquinerie.

Étonnante, intemporelle, Sandra NKaké livre une palette de couleurs musicales aussi variées qu’elles s’harmonisent les unes aux autres avec perfection. Du grave à l’aigu, des murmures aux cris à gorge déployée sans oublier les mots susurrés, son capital vocal semble sans limites. Sa voix chaude balaie toutes les nuances des sons groovy aux consonances soul, en passant par le jazz, ou encore le reggae. L’artiste n’est jamais à court d’imagination pour nous emporter, le temps d’un morceau, dans un univers musical magique et différent : Sandra slame, clame, invente et explore sans cesse un répertoire oscillant entre jazz et soul. C’est en première partie du concert de Hugh Coltman en décembre dernier que nous avons découvert cette artiste aux talents insoupçonnés.

Générosité et sensualité sont les premiers mots qui viennent à l’esprit quand on voit Sandra NKaké sur scène. Elle envoie des décharges d’émotions tant l’intensité de sa performance et son charisme procurent des frissons de bonheur, elle offre sa musique avec beaucoup de spontanéité et de chaleur. Cette femme a littéralement le rythme dans la peau. Il est impossible de rester insensible à sa voix grave, feutrée et suave, au groove étonnant. Elle a hypnotisé la salle, électrisé un public admiratif avec ses sons et ses rythmes métissés. Sa reprise langoureuse de la chanson La Mauvaise Réputation de Brassens donne un aperçu de son immense talent, elle offre là un magnifique hommage au poète disparu.

Sandra NKaké donne et prend du plaisir, elle vit sa musique et la teinte de vie. Avec grâce, sensualité et langueur veloutée, elle inscrit ses histoires dans une mouvance sans frontière.

http://www.sandrankake.com/

http://www.myspace.com/sandrankake

http://www.lamaroquinerie.fr/content2/

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 7 mars 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :