Rome

Primitive, impériale, médiévale et toujours glorieuse…

Rome

Capitale du monde antique, capitale du monde chrétien, cité libre entre les collines et les rives du Tibre, Rome livre sans réserve et à ciel ouvert, témoignages archéologiques et ruines historiques à la curiosité des voyageurs. Rome est aujourd’hui une ville grisante, fascinante, séduisante et divinement belle depuis qu’elle a retrouvé sa splendeur d’antan, après la minutieuse restauration de son centre historique. Même si la Cité Éternelle ne sera jamais une métropole hyper-moderne, le design a envahi espaces publics, hôtels, restaurants, bars et boutiques.

Cette alliance entre un passé omniprésent et une époque moderne frénétique déploie des charmes fracassants qui ne demandent qu’à être explorés. Il faut du temps pour apprivoiser Rome, un seul passage ne suffira qu’à provoquer une addiction sans cesse inassouvie. C’est avant tout pour satisfaire cette faim provoquée par la découverte de cette sublime capitale il y a quatre ans, que nous avons décidé d’y passer à nouveau quelques jours.

La Fontaine de Trévi - Rome Pont - Rome

Rome-Forum_romanum Place St Pierre de Rome, Vatican

Hébergement

Idéalement situé a quelques mètres de la Piazza di Spagna, l’Hôtel Mario De’ Fiori est un hôtel boutique exclusivement composé de suites. L’hôtel occupe les murs d’un édifice du 17ème siècle en plein cœur de Rome, entièrement restauré pour laisser place à un design où les espaces sont immaculés et les lignes minimalistes. À l’angle de la charmante Via della Croce et à quelques pas de la rue la plus chic de la ville où s’alignent les plus grandes marques de luxe, cet établissement de standing jouit d’un emplacement parfait pour sillonner la ville et visiter les principaux monuments.

L’accueil y fut très sympathique, les hôtesses agréablement serviables : elles ont tout fait pour que notre séjour soit idyllique. Nous n’avons croisé quasiment aucun autre client de l’hôtel malgré la petitesse du bâtiment, ce qui reste appréciable. Les attentions ont semblé de se fait, complètement personnalisées. Nous y avons passé un excellent séjour.

Suite - Hôtel Mario De' Fiori, Rome Salle de bain - Hôtel Mario De' Fiori, Rome

Restauration

Pour les amateurs de cuisine raffinée et hautes en couleurs, l’Italie offre généreusement ses saveurs méditerranéennes aux goûts de ‘Dolce Vita’. Bien décidés à déguster de bons produits, nous avons savouré notre premier diner au restaurant Obikà qui signifie ‘c’est ici’ en dialecte napolitain. L’orthographe a été particulièrement étudiée pour donner à ce nom un air japonais.

En effet, l’intérieur, avec son comptoir circulaire, ses hauts tabourets et ses bacs en plexi, est inspiré des bars à sushis. Cependant, Obikà est un bar à mozzarella. On y savoure une excellente mozzarella di bufala qui arrive chaque matin à 8h. On choisit d’abord celle que l’on souhaite déguster (plus ou moins goutue, crémeuse, fumée…) et ensuite on décide de l’accompagner avec un des nombreux délices proposés à la carte comme la bresaola (ultra fines tranches de bœuf mi-salées et séchées), le jambon cru San Daniele, ou les légumes grillés : simple, frais et sublimement bon. Et pour parfaire le tout, le restaurant propose un impressionnant choix de vins.

Restaurant Obikà

Le lendemain soir, c’est au Boccondivino que nous nous sommes installés, cet établissement étant fortement recommandé par les différents guides. Il faut avouer que sa situation promet un diner fort agréable : perdu au milieu d’étroites ruelles, il reste à l’écart du bruit et jouit d’une petite terrasse bien appréciable les nuits d’été.

Le rapport qualité/prix reste très intéressant pour une cuisine fusion plutôt pas mal sans être surprenante ni exceptionnelle. Le décor moderne allie acier, colonnes romaines, peaux de zèbre et art contemporain. Précisez à être installé en terrasse lors de votre réservation : le restaurant est plein tous les soirs.

Restaurant Boccondivino, Rome

Pour notre dernière soirée, nous avons souhaité nous faire plaisir en dinant sur la terrasse en plein ciel de l’hôtel Raphaël. Situé seulement à quelques enjambées de la Piazza Navona, sa sublime façade entièrement habillée de lierre fascine et laisse rêveur.

Perchés sur le toit de l’hôtel, nous avons ainsi savouré une délicieuse cuisine gastronomique aux saveurs méditerranéennes et raffinées imaginée par le talentueux chef français Jean-François Daridon. La vue sur Rome est véritablement époustouflante, le charme de la Cité Éternelle opère… Le personnel est courtois, chaleureux et parle français, petit plus non négligeable. Une jolie table pour un diner romantique inoubliable.

Façade de l'hôtel Raphaël, Rome Terrasse de l'hôtel Raphaël, Rome

Ce que nous avons adoré

– Déambuler dans les étroites ruelles du centre historique : à chaque coin de rue, l’émerveillement ne cesse de surprendre. La restauration des quartiers a été admirablement bien faite, le charme reste intact.

– Déguster une crème glacée en flânant à l’ombre de ces ruelles : la meilleure que nous ayons mangée reste celle de la gelateria San Crispino ou Ara Coeli qui propose des glaces à base de produits bios.

– Monter tout en haut du Vittoriano (édifice massif de marbre blanc au pied du Capitole) en empruntant l’ascenseur de verre : certes le prix est scandaleusement exorbitant, mais la vue est absolument splendide et fait oublier ce désagrément.

– Plonger dans l’histoire de Rome en visitant ses monuments emblématiques que sont le Forum Romain, le Colisée, le Capitole ou le Panthéon ; ses places (Navona, Trevi, Pietra, Spagna…) et ses très nombreuses églises.

– Pour les amateurs de la Rome antique, ne surtout pas passer à coté de la Basilica San Clemente située à quelques pas du Colisée. La visite est captivante et donne l’occasion de se plonger dans les différentes périodes de l’histoire romaine : elle est en effet bâtie sur une église du IVè siècle, elle-même construite sur un temple païen du IIè siècle et sur une maison romaine du Ier siècle. Le tout repose sur les fondations d’une demeure qui daterait de la République.

– Visiter la capitale du monde catholique : la Cité du Vatican s’impose avec son impressionnante basilique St Pierre et sa coupole magistrale sur une place aux proportions gigantesques. La Chapelle Sixtine est l’aboutissement d’un long périple au cœur de somptueux bâtiments ornés de nombreuses œuvres d’art. Seul regret : ne pas avoir pu visiter les jardins (à réserver avant de partir).

– Déjeuner à la brasserie Pane, Vino e San Daniele : découvert au détour d’une ruelle, ce bar à vin sert du San Daniele, un jambon cru très recherché du nord de l’Italie… à se damner ! Une adresse idéale pour boire un verre accompagné d’un repas léger.

– Siroter un cocktail dans le jardin intérieur du sublime hôtel de Russie.

– Boire un verre au bar Salotto 42 : un lounge bar intime surplombant les colonnes d’un temple datant de 145 av. J.-C. Il s’emplit d’une foule tendance à l’heure de l’apéritif qui profite également de la ravissante Piazza di Pietra.

– Savourer une bonne pizza dans une des nombreuses trattoria de la ville.

– Flâner dans le pittoresque quartier du Trastevere et s’arrêter boire un grand verre de jus d’orange sanguine sur la Piazza Santa Maria in Trastevere. A la tombée du jour, le quartier s’éveille et bourdonne d’animation jusque tard dans la nuit.

Ce que nous avons moins aimé

– Le flot de touristes…

http://www.rome-roma.net/

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 4 juillet 2009.

4 Réponses to “Rome”

  1. Si vous voulez retrouver cet article, allez sur http://www.julienhorn.com/ dans la partie  » carnets de voyage » – 20 juin 2010 Rome …et vous verrez que le « Ju » qui vous remercie vous a emprunté votre article. j’espère avec votre consentement, mais comme il n’y a pas de liens visibles vers votre blog et que je déteste ce genre de pratique quand on me le fait, je tenais à vous en informer

  2. Merci beaucoup pour ces informations tres precises et precieuses, je compte y aller qq jours comme vous et cela me donne deja envie rien que de vous lire…

  3. ben le reve de ma vie c de visité rome ca je laime beaucoup plus que tou dans ma vie

  4. […] (Pont Saint-Ange, Rome) var addthis_pub = 'dominicmarchand'; var addthis_language = 'fr';var addthis_options = 'email, favorites, digg, delicious, myspace, google, facebook, reddit, live, more'; […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :