Bilbao

Un renouveau artistique

Bilbao renait. Ville incontournable du pays basque, Bilbao connait un essor récent depuis la construction de l’étincelant  musée Guggenheim dont la structure innovante a été dessinée par Franck Gehry. Ce temple d’art contemporain a suscité un formidable essor touristique et revivifié la ville : le paysage urbain est aujourd’hui hérissé de grues qui signalent les nouveaux projets d’architectes dans le vent.

Bilbao possède un tout autre atout : elle regorge de boutiques gastronomiques et San Sebastian, tout proche, possède plus d’étoiles au Michelin que la plupart des autres villes du monde.

Laissez-vous bercer par ses ruelles piétonnes, sa douceur de vivre, ses places conviviales où les bars rivalisent de tapas, par son architecture comme les bouches de métro imaginées par Norman Foster tout en verre et en acier, le pont Zubizuri où l’aéroport.

Le musée Guggenheim

Le chef d’œuvre érigé par Franck Gerhy en 1997 a été à l’origine de la métamorphose de Bilbao. Ce bâtiment aux courbes spectaculaires et innovantes est constitué d’une peau métallique en titane de 0,38mm d’épaisseur qui s’amuse avec le soleil du matin jusqu’au soir. Impressionnant. Étonnant. Séduisant…

Parmi les œuvres importantes du Guggenheim Bilbao qui frappent l’oeil à l’arrivée, on peut trouver les sculptures gigantesques de Richard Serra, les installations de Jenny Holzer, une Araignée de Louise Bourgeois, ou bien encore le chien géant habillé de fleurs de Jeff Koons situé à l’entrée, que les basques nomment affectivement ‘Puppy‘.

Excités par la taille et l’allure spectaculaires de cette structure hors du commun, c’est impatients que nous y sommes entrés afin de découvrir ses trésors. Et nous n’avons pas été déçus… Le cœur du musée est constitué d’un atrium central d’une hauteur de plus de 50m dont les murs vitrés offrent une vue limpide sur le fleuve et les monts alentours. Un vrai régal… Quant au reste, si vous êtes amateur d’art contemporain, filez découvrir les artistes mis à l’honneur (Anish Kapoor et Robert Rauschenberg en exposition temporaire lors de notre passage).

L’hôtel Marquès de Riscal

Surréaliste. C’est assurément le premier mot qui vient à l’esprit quand on remarque cet hôtel improbable. Aux confins du pays Basque, posé dans le vignoble de la Rioja, cette structure déroutante aux allures de déjà vu se fond étonnamment bien dans un paysage où les hectares de vignes semblent s’aligner à l’infini. En guise de toiture, 1800 m2 de rubans de titane s’entremêlent et s’embrasent au moindre rayon de soleil : ces volutes métalliques, bien sûr imaginées elles aussi par Franck Gérhy, abritent des chambres spacieuses, un restaurant gastronomique, une bibliothèque ou encore un spa Caudalie…

L’ensemble est magique. Luxe, calme et volupté règnent sur ce domaine aux effluves enivrantes. Parce qu’avant tout, cette Bodega élabore son propre vin selon la méthode bordelaise.

L’agencement intérieur de l’hôtel, encore signé Frank Gehry, tempère l’exubérance de l’architecture en se contentant de quelques touches lie de vin dans les chambres, de rubis sur les terrasses ou de cuivre rouge à la réception, laissant une place de choix à la douceur de l’érable pour les suspensions. Les spacieuses salles de bain valent à elles seules le détour, intégralement habillées de miroirs, elles semblent gigantesques : des lieux de vie à elles seules. De quoi ravir toute femme coquette…

Nous y avons passé un moment exceptionnel où la notion de temps n’existe plus. Une demi-journée au sublime spa Caudalie, à s’abandonner aux mains expertes de masseuses d’une extrême gentillesse, aura achevé le séjour en beauté. Une douce impression d’avoir rêvé…

Le restaurant gastronomique

Jeune héritier de cinq générations de cuisiniers, étoilé par le guide Michelin dès 2004, Francis Paniego déploie tout son savoir-faire culinaire pour révéler au travers de mets savoureux – méticuleusement exécutés par José Ramón Piñeiro – les plus subtiles nuances des divines bouteilles produites dans les caves voisines.

Confinés au dernier étage de l’hôtel, au cœur du restaurant gastronomique Marquès de Riscal, nous nous sommes laissés emporter par les saveurs d’un menu découverte, où une enfilade de petites portions créatives a généreusement titillé nos papilles déjà exaltées par un doux nectar. Intimiste et chaleureux, le service, tout comme la salle alambiquée, reste très appréciable : le personnel est en plus polyglotte, ce qui n’est certes pas négligeable.

Instants magiques où se mêlent, pour quelques heures suspendues dans le temps, plaisir et dégustation.

Le spa Caudalie

Spécialiste de la vinothérapie, Caudalie ne pouvait évidemment pas trouver meilleur endroit pour installer son époustouflant espace de soins. Impossible de ne pas s’ébahir devant la sublime piscine couverte, le hammam, le centre de remise en forme, le jacuzzi ou encore les 14 salles où sont dispensés les nombreux massages et soins à base d’extrait de raisin.

Nous nous sommes faits choyer une plusieurs heures durant, alternant ainsi bain, soin et massage : un moment délicieux de cocooning et d’intense relaxation. Juste du pur bonheur…

Une adresse idéale pour s’évader le temps d’un weekend prolongé en amoureux, rien que pour se faire plaisir…

Hôtel Marquès de Riscal, 1 calle Torrea, 01340 Elciego, Espagne

http://www.guggenheim-bilbao.es/?idioma=fr

http://www.marquesderiscal.com/index.php?idmenu=60&mn1=3

http://www.starwoodhotels.com/luxury/index.html

http://www.caudalie.com/fr/un-univers-unique.html

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 19 mai 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :