Nomiya au Palais de Tokyo

Un voyage culinaire entre terre et ciel

Délicatement posée sur le toit du Palais de Tokyo, une structure singulière entre verre et métal, baptisée Nomiya, attire les regards et affriole la curiosité. Cette architecture insolite et éphémère abrite un lounge en plein ciel, une cuisine ouverte, ainsi qu’une unique et grande table d’hôtes accueillant 12 convives seulement. Et une vue plongeante sur Paris. Sublime. Il y avait Everland, il y a désormais Nomiya.

A l’origine nait un concept : Arthome by Electrolux. Ce dispositif exceptionnel, fruit de la rencontre entre Electrolux et le Palais de Tokyo, a fait appel à trois artisans de choix pour sa réalisation : le designer Laurent Grasso, récompensé par le prix Marcel Duchamp, le chef Gilles Stassart qui milite pour élever la cuisine au rang d’art plastique et le paysagiste Pierre-Alexandre Risser.

Le résultat est déroutant. L’idée repose sur l’art de la gastronomie et rassemble dans un même endroit un restaurant en plein ciel, des ateliers culinaires ainsi qu’un jardin potager – havre de verdure niché au cœur du Palais de Tokyo. Cette performance artistique reste une invitation séduisante à un voyage culinaire dans les nuages parisiens.

Reste à réserver sa place afin de vivre une expérience hors du commun. Mais voilà, l’affaire n’est pas simple. Une seule façon de réserver : via le site du projet Arthome, tous les jours à 10h précises. Uniquement. Au vu du nombre de personnes désireuses d’accéder au plaisir d’une dégustation hautement perchée, l’espoir reste mince. Mais il existe. Nous avons eu la chance de pouvoir y déjeuner deux fois. Improbable.

La surprise est de taille et la patience hautement récompensée. Le temps s’arrête. La parenthèse restera magique. Une douce impression de dominer Paris et de flotter quelque part entre deux mondes. Après avoir reçu un accueil chaleureux accompagné d’une coupe de champagne et d’explications techniques, le déjeuner hypnotise le regard, le nez et la bouche. On regarde et on admire le chef préparer chaque plat avec attention et minutie. L’assiette séduit, le lieu enchante : la combinaison est gagnante. Il ne reste plus qu’à savourer une cuisine élégante et créative, aussi belle que savoureuse, servie en cinq plats uniques et de se laisser envouter par une vue de Paris magnétique.

Malheureusement l’expérience s’arrête en juillet après avoir fait rêver quelques privilégiés pendant un an.

Nomiya, Palais de Tokyo, 13 av. du Président Wilson, 75016 Paris

Réservation : http://www.art-home-electrolux.com/fr/

Publicités

~ par Marine de Montalivet sur 13 juillet 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :